TéléchargementCopyrightMentions légalesOffres d’emploiCrédit photos

 
L’artiste ressent ensuite le besoin impérieux de leur donner une seconde vie, de les restituer à l’identique. La démarche artistique de Boudarqa obéit à un cycle qui ressemble étrangement à celui qu’expérimente l’Homme tout au long de sa vie. Boudarqa prétend être objectif et neutre quant aux images qu’il reçoit et nous donne à voir (en peinture ou en photo).

Exposition du 26 avril au 24 mai 2017  
à la Villa des Arts de Casablanca
Près de Berlin, un projet artistique en hommage au deux des écrivains les plus intéressants du romantisme allemand , Bettina von Arnim et Ludwig Achim.
Textes Maria Jose Benito et œuvres graphiques de Mostapha Romli.

Avril 2016
Nabil Boudarqa est un artiste multidisciplinaire qui travaille à la fois et de façon intense et soutenue, le Dessin, la Peinture et la Photographie… L’univers de Boudarqa est peuplé d’une multitude d’images qui se bousculent, s’en- chevêtrent et l’accaparent de tout son être.

L’HOMME TOUT AULONG DE SA VIE

NEGRO AMOR,
ROJO INFINITO

FRACTAL

LEK a déjà exposé son travail accompagné de SOWAT et Arnaud Liard pour l'exposition "CONTREBANDE" en Mars 2014 pendant la biennale d'art de Marrakech.

L'artiste est actuellement en résidence à Marrakech, présentera une série de nouvelles oeuvres sur toile et métal ainsi qu'une installation in-situ. Lek développe son style graphique, mixant le graffiti et sa connaissance de l'architecture avec des influences du Bauhaus, de l'abstraction, du futurisme. Travaillant le plus souvent dans des zones industrielles désaffectées, les compositions rigides de Lek, nourries de sa formation d'architecte, s'adaptent aux contraintes des lieux. Ses fragments typographiques agissent comme des dynamiques qui lacèrent l'espace, le révèle, l'annule, ouvrant de nouvelles perspectives dans ces zones chaotiques.

Exposition du 5 Mai au 5 Juin 2017,
David Bloch Gallery à Marrakech.

ANFAPLACE EN MODE ZEN

Pour célébrer l’arrivée du mois de Mai, le centre commercial Anfaplace propose une série d´ac- tivités dédiées aux mamans et à leurs enfants. Placées sous le signe de la détente et du bien-être. Anfaplace vous propose une animation destinée à tous les gourmands et passionnés de chocolat du 10 au 13 mai, une seconde dédiée aux mères du 17 au 24 mai sans oublier l’approche du mois de Ramadan et ses rites traditionnels, mettant en avant les habits traditionnels revisités (Caftans, djellabas, gandouras, babouches…) et qui seront exposés dans l’espace créateurs...

Venez nombreux à Anfaplace!
Pour célébrer l’arrivée du mois de Mai, le centre commercial Anfaplace propose une série d´activités dédiées aux mamans et à leurs enfants.

Galaxy S8

Disponibles en deux versions, Galaxy S8 5,8 pouces et Galaxy S8+ 6,2 pouces, l’écran infini et le design sans bordures forment une surface lisse et continue sans boutons ni angles droits. Résultat : une expérience visuelle véritablement immersive, sans fioritures, facilitant le multitâche. Le design minimaliste du Galaxy S8 permet de réaliser des opérations avec une seule main, et l’écran en verre Gorilla Glass 5 de Corning à l’avant et à l’arrière offre une robustesse et une finition de qualité supérieure.
Le Galaxy S8 exploite l’héritage de Sam- sung dans la con- ception de nouveaux appareils qui allient esthé-tique et fonc- tionnalités.

CACTUS DE CARTIER

Cactus de Cartier… Une collection piquante, sculpturale et puissante, libre et effrontée à aimer avec insolence. Prenant à contrepied les sources d’inspiration traditionnelles, Cartier révèle la beauté secrète et singulière de ces plantes que l’on ne touche que du regard, créatures fascinantes et sans compromis.

Une endurante, fille du désert, issue d’un temps avant le temps, résistante des nuits glaciales et des journées arides… Éclose et fleurie comme au premier matin du monde, elle s’offre sans détour dans l’éclat de sa simplicité à travers cette collection ultra-solaire. Une question de beauté première, qui, sous le regard de Cartier, rayonne en mode fatal.

20/21
MOSTAPHA ROMLI
DU 20 MAI AU 20 JUIN 2017
Building Bridges Art gallery, Los Angeles, USA

 
20/21
Figures du négatif
Le mariage des mineures entre déni et mélancolie

 

Seuil
            L'artiste plasticien Mostapha Romli offre à notre regard une série d'œuvres axées sur les figures du négatif. Originale, sa démarche se déploie en fonction d'un double cheminement. Le premier est mnésique et s'étale à partir  d'un clin d'œil à  la carte postale coloniale qui fut jadis dédiée aux portraits des jeunes filles marocaines. Le deuxième est contemporain puisqu'il questionne, ici et maintenant, le révoltant phénomène du mariage des mineures. Cette mise en forme et en sens, inédite et éclairante, opère à deux niveaux : le premier est conceptuel ; l'autre est plastique...___ Lire la suite

 

Mostafa Chebbak
Mechelen, hiver 2017

Rencontres D’art Afrique, Europe

 
A l’initiative de Maroc Premium Fondation et la Résidence Ifitry, le centre d’art contemporain d’Essaouira réunira du 10 août au 10 septembre 2017 plus de 40 artistes d’Afrique et d’Europe.

Tous ses artistes se sont côtoyés, ont dialogué, échangé réflexions et points de vue puis œuvré ensemble à la Résidence d’artistes Ifitry qui se positionne comme un véritable laboratoire artistique. Et de fait, il n’y a pas de meilleur outil que l’art pour dialoguer, confronter les regards et les sensibilités, s’interroger sur ce qui nous unit et ce qui nous rassemble. Car il s’agit bien de cela : réfléchir et œuvrer ensemble pour le développement des convergences culturelles de ces deux régions.
Artistes marocains

• Dalila Alaoui
• Bachir Amal
• Hamadi Ananou
• Abdelmalik Berhiss
• Omar Bouragba
• Mohamed Ezoubeiri
• Mohamed Hamidi
• Saïd Messari
• El Houssaine Mimouni
• Khadija Tnana

Artistes de l’Europe
• Jaume Amigo, Espagne
• Cristina Ataide, Portugal
• Antonio Barroso, Espagne
• Sandro Bettin, Italie
• Platon Alexis Hadjimichalis, Grèce
• Jusuf Hadžifejzovi?, Bosnie
• Andor Komives, Roumanie
• Sylvia Kummer, Autriche
• Ivan Larra, Espagne
• Andrea Locci, Italie
• Renzo Lulli, Italie
• Shuck One, France
• Miguel Planas, Espagne
• Emily Püter, Allemagne
• Patrick Rouchon, France
• Ransome Stanley, Grande-Bretagne
• HalilTikveša, Bosnie
• Gisela Weimann, Allemagne
Artistes d’Afrique subsaharienne
• Mohamed Abou El Naga, Egypte
• Hélène Amouzou, Togo
• Nabil Boutros, Egypte
• Joana Choumali, Côte d'Ivoire
• Dimitri Fagbohoun, Bénin
• Ayana Jackson, Afrique du Sud
• Mouna Jemal, Tunisie
• Gastineau Massamba, Congo Brazzaville
• Enkobo Mpane, R D du Congo
• Ingrid Mwangi, Kenya
• Freddy Tsimba, R D du Congo
• William Wilson, Togo
• Dominique Zinkpè, Bénin

La 4ème Biennale Internationale de Casablanca 2018
annonce sa liste complète d’artistes

La Fondation Maroc Premium et la Biennale Internationale de Casablanca sont heureuses de confirmer la liste complète des artistes participant à la 4ème édition de la biennale qui se tiendra du 27 octobre au 2 décembre 2018.

Les artistes sont : Ibrahim Ahmed (Koweït / Égypte), Yoriyas Yassine Alaoui (Maroc), Héla Ammar (Tunisie), Gilles Aubry (Suisse / Allemagne), Bianca Baldi (Afrique du Sud / Belgique), Raphaël Barontini (France), Shiraz Bayjoo (Île Maurice / Royaume-Uni), Cristiano Berti (Italie), Sutapa Biswas (Royaume-Uni), Rémy Bosquère (France), Abdessamad El Montassir (Maroc / France), Raphaël Faon et Andres Salgado (France / Colombie), Thierry Geoffroy (France / Danemark), M'hammed Kilito (Maroc), Mehdi-Georges Lahlou (France / Maroc), Mohammed Laouli & Katrin Stroebel (Maroc / Allemagne), Mehryl Levisse (France), Fatima Mazmouz (Maroc / France), Emo de Medeiros (Bénin / France), MELD & Alexander Schellow (États-Unis / Allemagne), Gideon Mendel (Afrique du Sud / Royaume-Uni), Amine Oulmakki (Maroc), Anna Raimondo (Italie / Belgique), Saïd Raïs (Maroc), Ben Saint-Maxent (France), Magda Stawarska-Beavan & Joshua Horsley (Pologne / Royaume-Uni), Oussama Tabti (Algérie / France), Filip Van Dingenen (Belgique), ainsi que Mo Baala (Maroc) et Haythem Zakaria (Tunisie /France) présentés en collaboration avec Limiditi – Temporary Art Projects.

Intitulée Récitsdes Bords de l’Eau (Tales from Water Margins), la biennale propose d’explorer des récits et vécus issus de contextes insulaires ainsi que le rapport aux affluents, mers et océans, dans une dimension à la fois historique et contemporaine, incluant les expériences de déplacement, voyage, migration et hybridité culturelles. Ce thème – inspiré de la résidence de la biennale, Ifitry, située sur la côte marocaine dans la région d’Essaouira, versant sur l’Océan Atlantique – est aussi ancré dans certaines des caractéristiques liées au territoire marocain, au carrefour de la terre, de l’océan et de la mer. Il fait également écho à un grand nombre de questions sociétales contemporaines envers lesquelles les artistes réagissent sous diverses formes créatives.

Placée sous la direction artistique de Christine Eyene, l'édition 2018 comprendra des expositions d'œuvres d'art existantes et nouvellement créées, ainsi que des projets de recherche plus étendus notamment avec les artistes Delaine Le Bas (Royaume-Uni), Yvon Ngassam (Cameroun), Yohann Queland de Saint-Pern (France - Île de la Réunion) et Youssef Tabti (France / Allemagne).

En plus des artistes cités, deux expositions seront individuellement commissariées par Yasmina Naji, fondatrice de Kulte Galerie et Éditions (Rabat), et Ema Tavola avec les artistes Margaret Aull (Fiji / Nouvelle-Zélande), Leilani Kake (Îles Cook / Nouvelle-Zélande), Julia Mage'au Gray (Australie / Nouvelle-Zélande / Papouasie-Nouvelle-Guinée), Kolokesa Mähina-Tuai (Nouvelle-Zélande / Tonga) et Vaimaila Urale (Nouvelle-Zélande / Samoa). L’exposition d’Ema Tavola est généreusement soutenue par Creative New Zealand.

Une collaboration est également en cours de développement avec le Centre culturel Les Étoiles de Sidi Moumen, lieu d’initiation et de formation aux métiers des arts et de la scène, dédié aux jeunes talents de ce quartier.

La 4ème Biennale Internationale de Casablanca se déroulera du 27 octobre au 2 décembre 2018 dans plusieurs espaces d’exposition dont : la Villa des Arts de Casablanca, la Coupole, l'École Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca, Instituto Cervantes, l'Église San Buenaventura et d’autres encore. Elle comprendra aussi un certain nombre d’interventions en espace public.

Pour la première fois, la biennale s’accompagnera d’un catalogue bilingue anglais-français.

La conférence de presse et l’inauguration auront lieu le vendredi 26 octobre 2018. Les journées professionnelles se dérouleront du 26 au 29 octobre 2018 avec des performances, présentations d'artistes et tables rondes organisées en collaboration avec l'École Supérieure des Beaux-Arts de Casablanca, le Musée Abderrahman Slaoui et l’Institut Français de Casablanca.

La 4ème Biennale Internationale de Casablanca est organisée par la Fondation Maroc Premium et soutenue par la Résidence Ifitry, le Centre d’Art Contemporain d’Essaouira, Making Histories Visible / University of Central Lancashire, Creative New Zealand, Institut Français de Casablanca, Instituto Cervantes et la Fondation ONA.

Partenaires média : Diptyk, Art Africa, something we Africans got.

Pour plus d'informations, consultez www.biennalecasablanca.org ou contactez le secrétariat de la biennale à info@biennalecasablanca.ma.

Pour les images de presse, merci de contacter Sylvie Taillez et Michèle Desmottes à press@biennalecasablanca.ma.



               
Montassir El Abdessamad
Barontini Raphael