Maroc Premium Select Maroc Premium Select
promotions
demarrage
privileges








Hotels et Maisons d'hôtes
Cafés et restaurants
Golfs, Spa et beauté
Stylisme, Art et Design
Boutiques, Mode et Déco
Marques et Franchise
Contactez-nous
 

Inspirations d’ici et d’ailleurs

Quatre nouveaux designers marocains autour du thème « Inspirations d’ici et d’ailleurs ».
Elle donne carte blanche à Salima Abdel-wahab, Mouna Fassi Fihri, Khalid Darnaoud
et Soufiane Tiglyene, deux femmes et deux hommes sélectionnés dans un souci à
la fois de variété d’expression et de parité. L’invitation au voyage initiée par le thème de l’exposition permet à ces créateurs de revenir aux sources de métiers qui ont de tous temps été ouverts sur le monde. La globalisation des influences n’est certes pas née d’hier et l’artisanat a toujours été un creuset propice à la rencontre et à l’échange d’objets rares, de techniques et
de matériaux exotiques : soie de Chine, estampes des Indes, ivoire et bois précieux
d’Afrique, nacres et perles des îles, pierres d’Amérique…
Du 14 novembre 2015 au 12 mars 2016 à la galerie H


Benyessef à Tanger

Ahmed Benyessef est sans conteste un pionnier de la figuration au Maroc. Son parcours, sa formation, son style, sa sensibilité expliquent largement ce constat. Peut-être est-ce le lieu natal (Tétouan), la géographie, le lien filial avec les peintres fondateurs de l'Ecole des beaux-arts de Tétouan qui sont à l'origine d'un profil somme toute marquant et singulier. La main et le regard imprégnés de bout en bout d'une sensibilité hispanique à fleur de peau, Benyessef n'a jamais cessé de peindre, dans un style figuratif émouvant, paysages, scènes de la vie quotidienne, figures, formes urbaines. La colombe blanche, son fétiche, revient comme un leitmotiv dans les compositions. La galerie Dar D’art,  Medina art gallery et le cercle des arts organisent conjointement une exposition de l’artiste Ahmed Benyessef. Ce grand événement sera accompagné d’un lâché de pigeons à la place des nations pour immortaliser la relation éternelle et immuable entre la colombe symbole de paix et de pacifisme et l’artiste.
PROGRAMME :
Jeudi 10 Décembre :
* Rencontre débat avec Ahmed Benyessef au Cercle des arts
* Lâcher de pigeons à la place des nations
Vendredi 11 Décembre :
* Vernissage à la galerie Dar D’art
Samedi 12 Décembre :
* Vernissage à Medina Art gallery
Du 10 decembre au 20 janvier 2016 à la galerie Dar D’art


Achraf Baznani

Achraf Baznani, natif de Marrakech et instituteur à quelques 1200 kilomètres en bordure de mer dans une ville de 30.000 habitants, soit 4 fois moins de « followers » qu’il a su séduire en quelques 3 ans sur les réseaux sociaux et festivals étrangers. Achraf Baznani découvre la photographie grâce à un vieil appareil laissé par un oncle photographe amateur dans la maison de son grand-père à Marrakech. Il « joue » au photographe, déclenche, ouvre et referme le Konika jusqu’à en connaître les moindres mécaniques. Pour ses 14 ans, il reçoit un appareil EKTRA 250. Il aime aussi le dessin et alimente bientôt de caricatures politiques les journaux nationaux. C’est pourtant par la caméra et le court métrage qu’il se fait une notoriété nationale en gagnant avec son premier film « Marche » le 1er prix au festival international du court métrage éducatif à Casablanca en 2006.
Le premier solo show organisé par la galerie 127 de Marrakech propose pour la première fois, la forme « matérielle », par l’usage du « papier », de ces petites scénettes ou l’artiste donne corps à son monde intérieur pour le bonheur du plus petits au plus grands.

Du 25 août au 15 octobre 2015 à la galerie 127 Marrakech.



Le montage de cette exposition exprime la vision de la Fondation ONA à promouvoir  le dialogue entre les cultures  notamment  à travers des actions culturelles tel que l’exposition présente « Quantara » qui rassemble deux artistes plasticiens issus des deux rives de la méditerranée : l’artiste Espagnole Antonio San Martin et l’artiste Marocain Amal Bachir. Amal suit une démarche esthétique  qui s’ancre singulièrement dans un monde qui interpelle tous les sens. Il découpe, colle, agence des partitions, des graphèmes - chiffres et lettres… Le résultat des assemblages capte le regard par la simplicité et la légèreté. Amal Bachir est connu par l’utilisation des matières et des  techniques variées qui ne laissent pas le visiteur indifférent au sens de l’esthétique sublimé chez lui ; «le collage reste la matrice et le style de création privilégié par Amal »
du 29 Juillet au 30 Septembre 2015, à la fondation ONA-Villa des Arts de Rabat.




   Page  :             6             


nouvelle-adresse
Mode Made In Morocco
Guides Maroc Premium
partenaires
cartes privileged guest
Magazines Maroc Premium
Guides Maroc Premium
shopping
espace presse

                       
Plan du site